Base de données pour différentes campagnes
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Correspondance entre Louis de Charroux et Cécilia d'Argençon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MJ
Admin
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Correspondance entre Louis de Charroux et Cécilia d'Argençon   Mar 8 Jan - 12:49

Citation :
Lettre adressée à Madame Louise d'Argençon
par le Capitaine Louis De Charroux
Année 1716

Dame,

Je vous écris en ce jour pour m'acquitter d'une dette d'honneur que j'ai contracté envers vous.
En effet, lors de ce triste jour du samedi, j'ai été forcé d'engager le combat avec le bâtiment Français connu sous le nom de "La Furie", une Corvette fine et rapide, lourdement armée, dans les eaux traitresses des Bermudes. Vous n'êtes, j'en suis sur, pas sans ignorer que le militaire que fut votre époux avait été chargé de la glorieuse mission de mettre fin a mes agissements, ainsi qu'a ceux de mon équipage, et d'envoyer si possible mon navire par le fond. La Furie força la confrontation dans le sud des récifs des Bermudes, et après un âpre combat dans lequel aucun des deux camps ne demandait et ne demanda clémence. Louvoyants entre récifs et courant contraire, la fière Frégate qui fut l'apanage de votre époux fut perdue avec tout son équipage ainsi que tout ce qu'elle transportait.

Malgré le fait que votre époux fut commissionné pour m'assassiner je vous sait innocente et victime de cette tragédie. Votre maris est mort en vrai Capitaine lors d'un affrontement naval en face à face, tenant la barre de son bâtiment au milieux des combats, aucun Capitaine ne désire disparaitre autrement que cela.

Prenez conscience que ceux ayant envoyés votre maris à la mort, a savoir la marine française ainsi que ceux qui la dirige, le Roy, sa cour, et tout le royaume de France, sont les vrais responsables. Mon équipage est libre de leur influence et pour cela ils sont pourchassés et déclarés pirates, mon bateau leur fait peur car j'ai su le libérer de l'esclavagisme des tyrans lointains et apportés dans ces eaux tourmentées une lueur d'espoir ! Le royaume de France ne mérite pas que des hommes comme votre époux disparaisse pour lui. Pourquoi les hommes riches devraient décider du destin des loyaux soldats sous leurs ordres ?
Je ne cesserais aucunement mes activités, je ne céderais a aucune menace ou pression. Il y aura de plus en plus de veuves tant que continueront ces actions de vengeances et de sauvagerie à mon encontre. Le Black Merle 2 est un navire libre, mené de main de maitre par des hommes tout aussi libre, ayant choisi en toute connaissance de cause leur chemin. Aucun d'entre eux du plus jeune mousse à moi même ne pliera plus l'échine contre les riches oisifs envoyant leurs hommes a la mort à des centaines de miles de là.

Cpt L. De Charroux

Citation :
Lettre de Cécilia d'Argençon
A Monsieur Louis de Charroux
Février 1717

Monsieur,

Comment osez-vous accabler ainsi ma mère avec pareille lettre ? Voila des semaines qu'elle ne quitte plus sa chambre, depuis que la nouvelle de l'assassinat de Monsieur mon père nous est parvenue, et voila que votre missive odieuse vient raviver la douleur.

Pour qui vous prenez-vous, à vous dépeindre ainsi comme une sorte de justicier ? Je sais ce que vous êtes, Monsieur, et vous êtes un coquin ainsi qu'un forban de la pire espèce. Vous vous dissimulez ainsi derrière le masque de la vertu mais je crois que vous vous moquez. L'argent est bien la seule chose qui intéresse les pirates.
Je ne crois point non plus que vous soyez un héros, oh que non. Monsieur mon père, lui, l'était certainement, mort de vos mains assassines en servant son pays. Car je sais que c'est vous-même qui l'avez tué, non la Marine ni le Royaume de France.
A en croire votre nom, vous fûtes de noble lignage. Je n'ose le croire en regard de vos méfaits.

Seule la charité chrétienne m'empêche d'espérer pour vous mille tourments, mais je ne doute point que vous les recevrez, car notre bon Roy ne laissera pas votre crime impuni. Je ne peux que vous souhaiter la rédemption, Monsieur de Charroux, car on nous enseigne que toute créature de Dieu la mérite.

Cécilia d'Argençon.

Citation :
Lettre de Louis De Charroux
A Demoiselle Cécilia D'Argençon
Février 1717

Ma Demoiselle,
Il semble évident à vous lire qu’à vos yeux je ne suis qu’un forban de la pire espèce, un profiteur et un coquin. Mes buts et mes méthodes ne semblent pas parvenir à vous convaincre, mais laissez-moi vous le dire en toute franchise, et dieu m’en soit témoins, mes actes ne sont guère guidés par le désir de l’argent. J’ai rencontré de véritables forbans, des pirates sans foi ni loi, sanguinaires et brutaux, dieu ! Que jamais je ne sois comparé à ces hommes !

Je crois réellement que chacun doit être libre et responsable de ses choix et actes. Je suis peut être un pirate, mais un pirate libre assumant son idéal ! Malheureusement, les puissants n’aiment pas quand on apprend à se passer d’eux, et mon sors fus ainsi scellé. A vouloir être libre je suis pourchassé, et ma mort au lieu d’être pleuré, sera récompensé.. Par de l’argent ! N’y voyez-vous pas une ironie terrible ?
Pour preuve j’en prends cette lettre, quel forban prendrait-il le temps de conter à votre famille ce qui s’est réellement passé ce jour-là, en pleine mer ?
Comprenez que je partage votre douleur, vous avez perdu un père et je sais avoir envoyé par le fond un bon marin. Je n’en tire nul plaisir mais qui est responsable quand un valeureux soldat est tué à la bataille, la baïonnette qui lui ôte la vie ou l’oisif ayant déclarée cette guerre ?
J’ai en ma possession quelques objets ayant appartenu à votre capitaine de père, je souhaiterais pouvoir vous les remettre, à vous personnellement…
Cela devrait vous prouver que je ne crains pas les assassins qu’on à dépêché à mes trousses et que je ne vous mens en rien. Sachez-le, le capitaine De Charroux ne ment jamais.
Soyez prête, ma demoiselle, au nom de votre mère, à ce que le Black Merle 2 approche de Saint Domingue dans les semaines à venir.

Louis « La Moule » De Charroux.
Citation :

De Mademoiselle Cécilia d'Argençon
A Monsieur Louis de Charroux
A bord de l’Intrépide, Juillet 1717

Monsieur,

Peut-être nous reverrons-nous avant votre départ de Basse-Terre, mais quelle que soit l’ancienneté de notre dernière rencontre à l’heure où vous lirez cette lettre, j’espère qu’elle vous trouvera en bonne santé.

Si j’ai eu la présomption de prendre la plume a nouveau c’est qu’un fort sentiment de culpabilité m’étreint a l’idée des mots impitoyables que j’ai pu vous adresser lors de notre correspondance antérieure. Je vous avais fort mal jugé, Monsieur, et mes dures paroles étaient, je le réalise aujourd’hui, totalement imméritées. Si vous êtes bel et bien un pirate, la vénalité me semble être le dernier de vos traits et alors que je vous croyais meurtrier de mon père, vous vous êtes révélé sauveur de ma famille. J’espère que votre cœur, que j’ai trouvé bien moins noir que je ne m’y attendais, aura la bonté de me pardonner. Je sais nombre de vos crimes restent avérés, pourtant force m’est de constater que toute haine a votre encontre m’a quittée.

La peur me prend à l’idée des périls qui vous attendent sur le continent, mais le souvenir de la bravoure dont vous avez fait preuve en venant nous secourir tempère quelque peu mes craintes.
Mes pensées vous accompagnent, que Dieu vous garde.

Cecilia d’Argençon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terreslibres.forumgratuit.ch
 
Correspondance entre Louis de Charroux et Cécilia d'Argençon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» VOILA LE PATRON DE MICHELLE PIERRE-LOUIS
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres Libres s'embrasent :: Les Terres Libres s'embrasent :: Ressources, inspirations, divers-
Sauter vers: